Issue 13 : Vraauurr

[Barry Sonnenfeld's Dinosaurs VS Aliens]

Une énigme hante nos mémoires On a vaincu chaque ennemi à l'aube naissante de l'Histoire De l'Histoire !

Battlesaurs, battlesaurs ! BATTLESAURS !

Nan j'déconne, ça c'est juste la chanson d'un faux générique de dessin animé imaginé par Pixar et dessiné par les Studios Trigger dans le cadre d'un court-métrage Toy Story sorti en direct-to-TV. En plus l'une des affiches promotionnelles etait dessinée par Mike Mignola. Pour les curieux, ça se regarde ici

Non si je vous ai traîné une nouvelle fois sur mon inénarrable blog, c'est pour vous parler d'un projet issu du cerveau de Barry Sonnenfeld (oui, celui derrière Men In Black) et un type assez improbable bien connu du monde des comics : Lex Luthor Grant Morrison. Tous deux ce sont associés à Mukesh Singh et Liquid Studios et nous ont pondu cet...OVNI.

Couverture Dinosaurs VS Aliens

Scénario : Grant Morrison / Barry Sonnenfeld Dessins : Mukesh Singh / Liquid Studios Encrage : Mukesh Singh / Liquid Studios Couleurs : Mukesh Singh / Liquid Studios Lettrage : Mukesh Singh / Liquid Studios Editeur : Dynamite

Plot : Comme dans Men In Black, il est question d'extra-terrestres mais cette fois-ci pas de service de douane ou d'un autre permis et d'une autre carte grise. Non là, les visiteurs de l'espace viennent d'un monde au bord de l'extinction et se sont lancés dans l'espace à la recherche d'une nouvelle planète en emmenant toute leur civilisation avec eux.

Ils en ont trouvé une. Elle est bleue, c'est la troisième après l'étoile locale et elle est parfaite. Mais elle est déjà occupée par de terribles lézards...

tyrannosaure rugissant

Mon avis : Le contenu est exact vis-à-vis du titre, y'a des extra-terrestres et des dinosaures et comme vous pouvez aisément le deviner, ça va se mettre sur la gueule sévère. L'histoire est du point de vue des envahisseurs de l'espace et pose la problématique “invasion vs survie”, ce qui n'est pas sans rappeler les conflits du genre et les colonisations qui ont jalonné l'Histoire. Ici pas d'Aztèques ni de Conquistadors mais c'est tout comme. N”anmoins le dilemme est un peu plus corsé. Le vaisseau était à bout de carburant et courait à sa perte et les restes de la civilisation extra-terrestre auraient été perdus à jamais si ils n'avaient pas atteri. Ils voulaient survivre à tout prix, mais la cohabitation avec l'espèce locale n'était définitivement pas possible.

Je vais l'annoncer de but-en-blanc : Je ne suis pas très fan de Grant Morrison. J'admets les qualités d'écriture du bonhomme et je n'invalide pas son apport aux comics, c'est juste que je ne suis pas du genre à me ruer sur le rayonnage en soulevant la bédé à grands renfort de cris “AAAAAH UNE BD DE GRANT MORRISON ! JE VOUS L'ACHETE AU QUINTUPLE DE SON PRIX !!!

Disons simplement que voir son nom sur une BD n'est pas pour moi une gageure de qualité ou un appel à l'achat compulsif. Perso j'ai acheté ce titre parce qu'il y avait des aliens et des dinosaures sur la couverture. (je sais c'est idiot) Barry Sonnenfeld je le connais de par son film Men In Black mais du reste je n'avais aucune idée de ce qu'il faisait.

L'ensemble se lit bien. C'est joli, le plot est pas très subtil mais fonctionne bien avec le cadre donné par l'ouvrage. Après, si vous cherchiez une oeuvre avant-gardiste sur fond de reflexion écologique ou un comic-book engagé avec des sujets sensibles et des surprises finement élaborées, vous vous êtes trompé de BD. Les Aliens essayent de survivre et les dinos les attaquent c'est aussi simple que ça.

Graphiquement, ça tient la route. Je ne connaissait pas le dessinateur et je trouve que c'est très joli quoique très improbable. D'ailleurs la propension du dessinateur à orner ses terribles lezards de coiffes tribales et d'accessoires faits de lianes et d'os m'amènent à me dire :

dinosaures ornés

c'est super joli, mais comment une bestiole d'environ quarante tonnes avec des pattes plates et vingt conq mètres de long peut confectionner ça ?

et me dites pas “avec les dents” sinon je vous les casse, c'est juste pas possible.

Après ça rends bien mais moi j'ai passé la moitié de la BD a me demander d'ou sortent ces décorations et qui les ont faites. Il n'y a pas d'humains ni d'animal possédant une fonction préhensile suffisamment élaborée pour réussir à confectionner ce genre de trucs. Et en plus tous les dinosaures n'en ont pas du coup c'est très inconsistant comme code graphique. C'est super idiot mais ça m'a vraiment perturbé. Sinon pour ce qui est de la qualité du dessin en lui-même, dans l'ensemble c'est plutôt réussi mais c'est un peu trop académique dans le sens où on est très loin de la spontanéité animale et de la dynamique d'action de “Cretaceous” et de “Age of Reptiles”. Ici les images sont fortes, rendent très bien mais j'ai plus l'impression de voir une série de posters épiques qu'une vraie BD. Pour ne pas aider la mise en page est d'une platitude aussi rigide que le métal des vaisseaux aliens. C'est très beau mais très figé.

Malgré ça, l'ensemble est tout à fait lisible mais ça ressemble plus à une introduction ou un préambule, voir quelque chose de plus... “grand”. Et à en croire l'avant-propos et une recherche google, la chose avait été optée pour une adaptation cinématographique, le comic-book devant faire office d'une sorte de materiel promotionnel, mais.... il n'y a rien de plus. Une brève mention en 2012, des animations en qualité 360p sur Youtube en 2014 puis plus rien. Il semblerait que ce titre soit tombé dans les méandres des projets multimédias qui ne verront jamais le jour. C'est un peu dommage parce que pour ma part j'aurais aimé en voir plus même si ça avait été continué sous forme de comics, parce que voir des Dinos se fritter avec des envahisseurs de l'espace, c'est un petit rêve de gosse shooté au sucre des céréales qui se réalise.

tl;dr : C'était sympa mais pas transcendant. Une fin frustrante puisqu'il n'y aura (pour le moment) aucune suite. Cependant je ne vous conseillerais d'acheter ça que si vous aimez les histoires pas subtiles et les dinosaures ou les aliens envahisseurs qui veulent supplanter la vie sur notre bonne vieille terre. A réserver aux aficionados du genre parce que vingt balles pour un prologue, même bien dessiné, ça fait cher.

Note : 🦕🦕🦕

sonde alien

#Issues #Dynamite