Le Citoyen Anonyme

Depuis des siècles nous prônons une société pilotée par des organisations gouvernementales, dont les membres sont éduqués pour être capable de diriger. Et depuis la mise en place de l'assemblé nationale pendant la révolution française, nous avons différentes forces politiques qui, grossièrement, se regroupent selon deux catégories : La gauche et la droite. Et depuis tout ce temps, notre histoire a vue passer de nombreux partis politiques qui se sont rangés dans l'un de ces deux groupements.

Cependant, en prenant du recul sur l'état actuel de notre vie politique et de ses aspirations, beaucoup commencent à douter de la capacité de nos politiciens , et quelque soit leur bords politique, à répondre aux attentes du peuple. Mais au fait, pourquoi devrions attendre que nos politiciens réalisent nos souhaits de changement ? Pourquoi ne serions-nous pas capable de le faire nous-même ? Nous sommes tous doté du même cerveau et nous avons tous été à l'école de la même manière, non ? Il est vrai que certains auront plus de facultés dans un domaine de compétence ou dans un autre. Mais au-delà des compétences, n'est-on pas tous capable d'avoir une opinion sur quelque chose ? On nous fait croire que se faire une opinion d'un sujet et pouvoir en débattre est une compétence et que seuls les politiciens peuvent l'exercer. C'est faux ! Débattre d'un sujet et s'en faire une opinion est justement ce qui fait de nous tous des êtres humains. En revanche, écouter et rassembler tout un peuple, ou confronter ses idées, et mettre en place les règles qu'il demande, là, il faut effectivement en avoir les compétences. Seulement, il semblerai que nos actuels politiciens aient perdu de vu ces principes qui justifient leur existence. Mais pire que ça, une partie du peuple l’a aussi oublié.

Aujourd'hui, la majorité des partis de droite font croire qu’il n’y a qu’une élite politique capable de gouverner le pays. Ils parviennent à convaincre une partie du peuple, qui devient son électorat, que certains d'entre-eux sont capables de réussir dans la vie et qu’ils sont même nécessaires pour aider les soit-disant plus incapables d’entre nous. Leur credo est de laisser se débrouiller le peuple avec des règles qu’ils ont eux-mêmes adopté et donner une récompense plus ou moins importante à ceux qui parviennent à se frayer un chemin dans cette société. Les parties de gauche, eux, ne sont pas pas mieux, ils pensent, sans trop l’évoquer explicitement, qu’ils sont aussi une élite capable de diriger, et sous-entendent au peuple qu’il est majoritairement trop faible et incapable de mener une vie honorable. Tout cela à coup de statistiques sur le niveau de pauvreté du peuple, et en affirmant qu’ils les aideront grâce à de merveilleux plans sociaux afin de les faire progresser dans la société en échange de devenir leurs instruments de démonstration du progrès social.

Sauf qu'aucuns de ces partis, quelques soit leur bords politiques, ne permet aujourd’hui au peuple de choisir la vie qu’il veut mener. Tous utilisent la peur d’un changement soi-disant trop radical dans le but de se faire réélire. Ils nous montrent ce que nous pourrions perdre si nous faisons les mauvais choix. Le mot est peut-être trop fort, à vous d'en juger, mais cela me parait être une forme légère de terrorisme. Mais réfléchissez à ceci : Qu’avons nous à perdre avec eux si ce n’est un confort partiel distribué à tout va par nos politiciens pour nous convaincre que cette vie n’est pas si mal ? Prenez du recul et voyez comment évolue la situation depuis plusieurs décennies. Ils nous laisseront toujours un minimum de confort pour toujours pouvoir nous montrer tout ce que nous pourrions perdre. Et j'entends déjà ceux qui me diront que je soutiens la théorie du complot. Mais attention ! Ceci n’est pas un complot puisque le but d’un complot est de nuire intentionnellement à autrui. Et je ne crois pas qu’ils sont un groupe néfaste de personne qui dirigerait le monde simplement par plaisir de nuire. Je pense plutôt qu’ici nous avons affaire à des politiciens qui ont tout simplement oublié qui sont leur donneur d'ordre de mission. Voici là quelque chose que bon nombre d'entre nous avons oublié, ce n'est pas à nous d’exécuter LEURS volontés mais c'est à eux de faire respecter NOS volontés.

De ce fait, avec leur petite erreur d’interprétation de leur intitulé de poste, ils sont persuadés d’agir pour l’intérêt commun, persuadés de faire le bien pour nous, et surtout, se satisfont de leurs actions. Malheureusement, ceci est la définition même d’une relation toxique. Comme dans un couple où l’un (le gouvernement) rabaisse l’autre sans pour autant se rendre compte de ses actes. Et l’autre (le peuple), qui est animé par la peur, se persuade que c’est mieux ainsi car il se sent coupable de ne pas être à la hauteur. À force d’être rabaissé, il se convainc d’une incapacité à vivre par ses propres moyens. Si bien qu’il pense même qu’il vaut mieux continuer cette relation au risque de perdre celui qui est soi-disant capable de nous aider. C’est exactement la relation actuelle entre le peuple et les politiques. Et beaucoup d’entre nous ne se rendent même pas compte du problème. Ils pensent même que ce fonctionnement est LE fonctionnement normal du gouvernement envers son peuple. Alors qu’en prenant du recul et oubliant le fonctionnement de notre société, au fond, nous souhaitons tous la même chose : vivre dans des conditions décentes, libre, dans la joie et l’amour.

La majeure partie d’entre nous qualifieront cette idée d'utopie. Et si vous êtes dans ce cas, alors c’est parce que vous avez perdu votre capacité à croire en vous et en vos idées mais aussi à croire en nous tous et en nos idées communes. Ou plutôt, vous avez trop pris l’habitude de réfléchir comme on nous l’apprends avec l’école construite par nos politiciens. Au lieu de nous apprendre à tracer notre propre chemin, on nous montre comment suivre celui de ceux qui ont prétendument réussi leur vie. On vous apprends que vous serez soit l’incarnation de la réussite ou bien le spectateur de la vie des élites. Il est donc facile de se rendre compte de l’impossibilité pour nous tous de nous démarquer, sortir du lot, dans ce contexte. Et là n’est pas la finalité de nos vies. Cette mécanique est propice pour nous diviser et non pas à nous rassembler pour faire progresser nos vies. Avez-vous déjà vu une équipe de football où les joueurs de l’équipe sont en compétition entre eux pendant un match ? Pensez-vous que cela les ferait remporter le match ? Je ne dis pas que tout cela est voulu, je ne le crois pas et je l’espère. Mais diviser notre peuple ne fait qu’aggraver notre sentiment de peur entre nous tous.

Cet état d'esprit, que j'ai voulu réveiller auprès de vous tous, (même à ceux qui croit vivre une belle vie en société) je la résumerai en vous posant ces deux questions : Êtes-vous content de votre vie actuelle ? Ou bien, êtes-vous heureux dans votre vie actuelle ?

#politique #philosophie #bienetre #changement #societe