L'année suspendue (Mélanie Fazi)

Ma découverte, encore toute récente, de l'oeuvre de Mélanie Fazi s'achève provisoirement avec ce livre passionnant et bouleversant, dans lequel l'autrice raconte comment elle s'est découverte autiste à plus de quarante ans.

Dans Nous qui n'existons pas, son précédent livre, Mélanie Fazi racontait une expérience personnelle, une autre découverte, celle de son asexualité. Elle pensait avoir enfin trouvé la réponse à ce qui lui semblait la différencier du reste du monde. Pourtant, lorsque ce livre a été publié et qu'elle en assurait la promotion, elle était déjà en plein questionnement après qu'une conversation privée l'ait mis sur la “piste” de l'autisme, ou plus précisément du trouble du spectre autistique, précédemment connu sous le nom de syndrome d'Asperger, même si ce nom a été abandonné dans la recherche médicale.

A travers les 300 pages de cet ouvrage, Mélanie Fazi relate les étapes de son parcours : la “révélation” de cette possibilité, les premiers questionnements, les lectures personnelles pour se faire son propre avis, l'hypothèse d'un diagnostic “officiel”, d'abord rejetée avant d'être finalement souhaitée, le long et difficile processus de diagnostic, puis l'après, quand le diagnostic est posé et qu'il faut l'accepter et le “digérer”.

Le livre constitue un témoignage personnel mais essentiel. Il parlera sans doute d'abord à celles et ceux qui se sentent plus ou moins concernés par le sujet, qui se questionnent ou qui ont déjà la réponse. Je pense qu'il peut aussi plaire et être utile à celles et ceux qui ne sont pas directement concernés mais qui y apprendront en quoi consiste ce mode de fonctionnement atypique qui peut être vécu comme un handicap.

Dans tous les cas, c'est un livre magnifique, touchant, utile, et comme toujours avec Mélanie Fazi, très joliment écrit. L'un de mes coups de coeur de l'année, assurément.

#lecture #autisme #psychologie

Zéro Janvier@zerojanvier@mamot.fr