Notes on a Nervous Planet (Matt Haig)

Après Reasons to Stay Alive de Matt Haig, j'ai enchainé avec un autre livre du même auteur : Notes on a Nervous Planet, qui reprend la même thématique avec une perspective différente.

Dans Reasons to Stay Alive, Matt Haig racontait les troubles mentaux dont il a souffert et souffre toujours dans une moindre mesure : dépression, anxiété, addiction, et trouble obsessionnel compulsif (OCD dans la langue de Shakespeare).

Cette fois, dans Notes on a Nervous Planet, j'aurais tendance à dire qu'il propose un autre point de vue, une autre perspective sur le sujet. Dans ce livre un peu moins personnel, il s'intéresse aux causes qui entrainent tant et tant d'individus dans le monde à souffrir de plus en plus de troubles psychiques. Matt Haig aborde ainsi plusieurs aspects du monde moderne qui pourraient expliquer pourquoi l'humain n'y sent de moins en moins à l'aise.

On presque caricaturer la problématique ainsi : si nous sommes de plus en plus fous, n'est-ce pas parce que le monde lui-même est devenu fou ? pourquoi et comment ?

Dans une douzaine de chapitres d'une vingtaine ou trentaine de pages chacun, l'auteur dresse le portrait d'un monde où tout s'accélère et où l'humain n'occupe plus une place centrale. Accélération technologique, consumérisme, effets de la publicité et du marketing, manipulations psychologiques, poids de l'information en continu, autant d'aspects que Matt Haig aborde frontalement.

Le livre est plutôt bien construit, même s'il peut parfois sembler confus dans certains chapitres. L'auteur n'échappe pas à quelques clichés et à des idées reçues, mais il a souvent le souci d'étayer son propos avec des études scientifiques pour ne pas se limiter à son expérience personnelle et à celle de ses proches.

Ce n'est peut-être pas le livre du siècle sur le sujet, ce n'est pas l'oeuvre d'un scientifique proposant une synthèse d'une étude à la métodologie irréprobable, mais c'est un essai éclairant et plaisant à lire, entre témoignage personnel et réflexion plus poussée sur la société contemporaine.

#lecture

Zéro Janvier@zerojanvier@mamot.fr