The Player of Games (Iain M. Banks)

Le premier roman du cycle nous proposait de découvrir la Culture de loin, à travers le regard d'un de ses ennemis. Cette fois, nous découvrons cette civilisation à travers l'un de ses citoyens, d'abord dans sa vie quotidienne puis par contraste avec une autre civilisation qu'il va découvrir tout au long du roman.

Avant tout, ce roman est le récit d'une rencontre entre deux civilisations, deux cultures que tout oppose. D'un côté, la Culture et son modèle utopique très inspiré des idées anarchistes. De l'autre, l'Empire d'Azad, impérialiste, colonialiste, antisocial et belliqueux. Le protagoniste, issu de la Culture, découvre un Empire autoritaire où les rapports sociaux sont fixés par les règles strictes de ce qui est littéralement un jeu de pouvoir. Il nous offre ainsi un regard sur notre propre société contemporaine et une critique acerbe de celle-ci.

J'ai trouvé ce deuxième roman du cycle encore meilleur que le premier : son récit est captivant du début à la fin, et c'est à mon avis une meilleure porte d'entrée dans l'univers de la Culture, que nous découvrons ici de l'intérieur, par les yeux d'un de siens.

Zéro Janvier@zerojanvier@mamot.fr

Discuss...