Un blog fusible

pour couper le cirque cuit

l'arbre écorché
dresse au jour pâle
ses branches amputées
son écorce carapace d'argent
repousse violemment la lumière
les faisceaux d'aiguilles qu'il envoie
épinglent la grisaille glacée de l'automne
ni le froid ni la nuit ne vaincront
la verticale de son tronc
fatigué mais debout
dominant la forêt
il demeure


Photo par Gilles Le Corre « Couleurs d'automne sur la montagne. 26 novembre 2022 fin d'après-midi » Courtesy of © Gilles Le Corre & ADAGP


#photo #poésie

peut-être ont-elles cru s'envoler vers le ciel

elles ont voltigé dans son reflet brumeux sur l'eau trouble

bientôt noyées les feuilles encore vives lentement dérivent



Photo par Geneviève Cygan

#Photo #poésie

modeste équilibre
sans rien qui pèse à la branche
— deux feuilles jumelles


Photo par Geneviève Cygan


#Photo #haiku

ciel de plomb et d'or
jaloux de la mer

ses vagues de vent
écument le sable

sur la cité blême
marée de nuages



Photo “Plage de Berck sur Mer” par Nicolas Boulesteix,
licence CC BY-NC-SA

#photo #poésie

avec le jour le soleil rouge viendront les mille voix du monde un chœur épouvantable et magnifique bourdonnement discordant et pourtant je voudrais tant y joindre un vif son de flûte ténu vibrant roseau pour qu'à la septième note les murailles s'effondrent

les mots je les prends quand ils sont encore pas bien gros je les gratouille je les papouille mais ils se crispouillent je les dépose avec précaution le long du grand vide blanc de l'écran mais ils se carafont et s'éparbulent et s'enfurêtent et puis plus rien alors je les attache avec mes gosses ficelles à rôti pour qu'ils tiennent à peu près dans la page sans trop faire de ravages mais ils font leur mauvaise tête et refusent de se mettre à l'endroit à l'engauche non plus ils n'ont plus de sens on en retrouve des bouts orphelins dans les coins d'autres qui copulent et se reproduisent pour rien bon je les abandonne là finalement c'est ptêt mieux comme ça ouais plus de sens unique ni obligatoire ni interdit

langues de soleil
dans la grisaille d'automne
jeune châtaignier

le vieux tronc se réjouit des couleurs de l'enfant vif



Photo par Gilles Le Corre Occitanie, 13 novembre 2022 Courtesy of © Gilles Le Corre & ADAGP octobre 2022


#photo #tanka

nous sommes les pentes pelées et caillouteuses sur nous s’abattent en vain de furieuses vagues de nuages

bientôt leur eau dans l'air descendra sur les drailles nous la vomirons en torrents rapides

une seule clarté sur nous résiste à toute l'ombre et l'éclat de nos flancs met le ciel à l'envers


Photo par ForestEyes


#photo #poésie

au bout de sa course
météorite ensablée
— pierre qui s'envase


Photo “Pierre solitaire dans le sable – Presqu'île de Quiberon” par Nicolas Boulesteix, licence CC BY-NC-SA


#Photo #haiku

ma chevelure me porte sur le vent ses vagues ondulent dans les airs je suis un nuage de douceur qui plane les bras amplement ouverts pour embrasser les fleurs


Dessin de Queen of Argyll