sousveillance

StopCovid

TousAntiCovid : beaucoup de bruit pour presque rien ?

Comme l'avait indiqué Emmanuel Macron, l'application StopTousAntiCovid est sortie aujourd'hui. Cette nouvelle application, qui n'en est pas une car il s'agit d'une évolution de StopCovid est censée être une réponse adaptée à la deuxième vague qui vient (toute référence au Comité Invisible est purement fortuite)

La sens du timing

Tout d'abord, conformément à l'annonce du Président lors de son allocution du mercredi 14 octobre, cette application est destinée à être utilisée quand on sort, quand on va au restaurant ou dans un bar. TousAntiCovid est disponible alors même que les bars sont frappés de fermeture, que 20% de la population française située dans les territoires les plus peuplés est soumise à un couvre-feu et que la liste des territoires en alerte maximale s'apprête à s'allonger d'ici peu. Il y a de quoi s'interroger sur le timing et la pertinence de faire cette annonce alors que la vie sociale entre en hibernation progressivement.

Read more...

“Ce n'est pas un échec, ça n'a pas marché”.

Le président Emmanuel Macron a annoncé, lors de son interview de mercredi soir, la sortie d'une nouvelle application baptisée Tous Anti-Covid. Cette nouvelle mouture de l'application de contact tracing remplacera sa grande soeur StopCovid. D'après les mots du chef de l'Etat, StopCovid “n'est pas un échec, ça n'a pas fonctionné”. Cette figure de style, propre aux personnalités politiques, dite de la langue de bois est une pirouette digne de Big Brother :

"La guerre, c'est la paix. La liberté, c'est l'esclavage. La connaissance, c'est l'ignorance. La réussite, c'est l'échec."

Orwell vient d'ailleurs d'entrer dans la prestigieuse Pléiade. Coïncidence ? Je ne crois pas.

En savoir plus...